Le Dynastie

Après deux jours de formations intenses (j’exagère lol, mais le temps est passé vraiment  vite ! 😅)  pour le service civique et après une course avec un long choix d’outils et de peintures pour mon homme (oui oui, il va faire des travaux dans l’appartement, mon homme n’est pas que informaticien, il sait tout faire 😁), lorsqu’il est venu me chercher pour notre première soirée de vacances, nous en avons profité pour allez découvrir le restaurant Le Dynastie pour nous rassasier de cuisine chinoise et japonaise.

A peine nous sommes rentrés dans le restaurant, que nous nous immergeons dans le monde asiatique par les miroirs plafonniers recouverts de fresques  discrètes illuminées au-dessus du hall et du buffet, puis par la présence de la statue du Bouddha doré qui nous attend au bar pour commander. 

Le Dynastie vous propose alors à emporter ou sur place, mais nous sommes restés en intérieur et nous avons choisis le buffet à volonté pour 17 euros par personne (prix correct pour bien commencer les vacances 😊).

Je vous en mets un petit aperçu :

L’entrée

Le plat

          

Le dessert

          

Les friandises

Mes choix du moment

Nous avons été les premiers clients, j’avais donc profité de l’absence du monde pour prendre quelques photos du buffet et de mes assiettes mais bien sûr, il a fallu que j’oublie de photographier mon entrée qui était mon péché-mignon, les Spring Maki (autant pour moi) 😥. Ils apparaissent sur les photos des plats si vous les reconnaissez, ce sont les Spring Maki qui n’ont pas de feuille d’algue mais qui ont un morceau de feuille de salade accompagnée d’un bâtonnet de concombre et de surimi entourés de riz pour sushi puis, pour terminer, enroulés de galette de riz. En plus de ces sushis, j’avais pris des Nigiri Sushi, ce sont des sushis accompagnés d’une fine tranche de saumon et d’un rouleau de printemps accompagné d’une sauce nem. Par rapport à ce que j’ai pu deviner et par mes souvenirs, leurs rouleaux de printemps sont composés de salade verte, de germes de soja, de morceaux de poulet, de vermicelles de riz, tout ça, entourés d’une galette de riz (selon vous, ai-je oublié des ingrédients ?)Bref, j’ai enfin pu découvrir cette recette depuis le temps que j’en ai entendu parlé, et j’adore aussi ! 😊

Entre chaque temps de pause, nous avons eu l’agréable attention du serveur pour retirer nos assiettes utilisées afin qu’on puisse se servir à nouveau tout en gardant le goût de chaque aliment sans qu’il soit mélangé par d’autre.

Et après l’entrée, voici mon plat choisi : des beignets de crevettes, un nem à la crevette avec un autre nem mais au poulet, une brochette de poulet et enfin, mon chéri qui m’a conseillé de prendre le poulet croustillant, une délicieuse découverte autant pour lui que pour moi, et il est fort probable que ce soit pour lui son péché mignon asiatique (car aujourd’hui, il me réclame toujours de lui en faire à la maison ! 😋 mais que je n’ai pas encore essayé de faire, oups 😅)

Piouf, je crois que j’ai eu les yeux plus gros que le ventre car à partir de là on cale, même si on a toujours envie de se servir encore et encore, car tout nous donne envie ! Mais entre-temps, pour digérer un peu, nous avons pris chacun un cocktail : le Cocalada, un cocktail sans alcool pour mon chéri (car il conduit !) et pour moi, le Zombie, un cocktail avec alcool.

Le Cocalada est un cocktail à plusieurs ingrédients : coco, crème, vanille et ananas.

Quand au Zombie, c’est un mélange de rhum, abricot, grenadine, ananas et citron vert.

Et enfin, le dessert : du melon vert, un macaron à la vanille, un macaron au chocolat, un beignet à l’ananas, un mini donut au chocolat et un mini éclair à la vanille. Bien sûr, je n’ai pas pu finir sur place, je les ai donc mangé en chemin, ça faisait trop lourd pour moi sur le moment mais je voulais absolument y goûter ! 😂😍

Nous avons été tout les deux satisfaits du début jusqu’à la fin, et ce qui est sûr, c’est qu’on y retournera !  😁

Et pour en savoir plus sur ce restaurant, je vous conseille d’aller jeter un coup d’oeil sur leur site :

http://www.le-dynastie.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *